« Où est-ce que je suis ? Je devrais pas voir la cabane maintenant ? Il vaut mieux que je vérifie sur la carte« 

Et vous vous rendez compte à ce moment-là que vous avez oublié votre boussole ! Difficile de vous orienter et de savoir comment positionner votre carte dans ce cas. Savoir fabriquer une boussole de fortune peut vous être extrêmement utile dans ce genre de situation. Et dans le cas où vous auriez embarqué quelques amis dans votre galère, cela vous permettra de passer pour un montagnard émérite plutôt qu’un guide trop distrait 😉

Comment fonctionne une boussole ?

Une boussole peut avoir de nombreuses formes. Les plus basiques se trouvent à quelques euros en magasin tandis que les plus élaborées sont surtout utilisées par les marins. Le mécanisme de base d’une boussole est toujours le même : une aiguille aimantée, attirée par le champ magnétique de la Terre, posée sur un support mouvant afin de pouvoir bouger. On peut ensuite y ajouter des graduations et modifier les matériaux afin d’obtenir une plus grande précision.

fabriquer une boussole en randonnée
  Pour fabriquer une boussole, vous avez besoin de :

  • Une aiguille à coudre (une épingle à cheveux ou une épingle à nourrice peuvent aussi faire l’affaire).
  • De quelques chose qui peut l’aimanter ou qui peut générer de l’électricité statique : un aimant, des cheveux ou de la fourrure, par exemple.
  • D’un support flottant pour l’aiguille : un morceau de liège, de polystyrène ou une peau de mandarine, par exemple.
  • D’un peu d’eau dans un récipient (une flaque, un fond de bouteille, un gobelet large, etc).

  • Commencez par aimanter la pointe de l’aiguille. Cela lui permettra d’indiquer le nord. Pour cela frottez-la contre une surface aimantée ou qui génère de l’électricité statique. Frottez seulement la pointe de gauche à droite quelques dizaines de fois.
  • Plantez-la dans le support flottant ou posez-la dessus. Un morceau de bouchon de liège découpé, un morceau de mousse ou de polysytrène, une feuille d’arbre  … L’essentiel est que votre support flotte.
  • Posez l’ensemble sur l’eau. L’aiguille ne doit pas toucher la surface ! Elle doit commencer à tourner pour s’orienter vers le nord magnétique, comme sur une boussole classique. Si rien ne se passe, recommencez l’opération pour aimanter le bout de l’aiguille.

Avec cette boussole de fortune, vous pourrez tenir votre carte dans le bon sens pour trouver le bon chemin ! smile

Et si cet article vous a plu, peut-être que ces articles à propos de l’orientation en randonnée vous intéresseront :