Randonnée en raquettes – Tuc de la Coume

Le Tuc de la Coume (1745 m) est un sommet situé dans le Couserans qui n’est pas très élevé. Pourtant, par sa position, il permet d’avoir une vue sur de nombreux sommets proches (Pic des Trois Seigneurs, Mont Valier, Mont Béas, Cap de Bouireix) et sur la vallée, en contrebas. Son altitude modeste le rend accessible une grande partie de l’année. En hiver, il constitue une excellente destination pour une sortie en raquettes ou en skis de randonnée.

Son ascension n’est pas exigeante. Le dénivelé positif est de moins de 1000 mètres et les sentiers sont larges. Seule la dernière crête entre le Pic des Lanes et le Tuc de Coume nécessite de faire attention à ne pas marcher sur les corniches de neige formées par le vent.

Ce topo concerne une ascension en raquettes. Certaines indications du sentier ne sont donc peut-être pas visibles lorsque la neige est abondante. Veillez donc à télécharger la carte et à prendre une boussole !

850 mètres de dénivelé

=

10 kilomètres

}

4h30 heures A/R

Monter au Tuc de la Coume

 

 

0h00 (900 m) : Si vous vous êtes garé(e) au hameau de Navée, empruntez la piste forestière en sens inverse pendant 300 mètres pour prendre un sentier qui part à travers les arbres, à droite. Il monte rudement jusqu’à une petite clairière accueillant quelques habitations : le hameau de Guiret.

0h20 (1060m) : Suivez le chemin qui monte au Nord-est pour rejoindre le GR de Pays. On arrive au col de Vièle-Morte, indiqué par un panneau en bois.

1h00 (1125m) : Du col, continuer sur la piste forestière qui continue à monter à droite. Quelques centaines de mètres plus loin, empruntez le sentier sur votre gauche indiqué par un balisage sur un poteau en bois pour abandonner la piste.

1h25 (1225m) : Le chemin passe à droite des anciennes granges de Pouts Redon pour monter vers l’est. La pente est plus abrupte jusqu’à ce que l’on sorte de la forêt pour arriver à une croupe herbeuse. De là, vous pouvez avoir un aperçu de la vue sur la vallée qu’offre le Tuc de la Coume.

2h00 (1420m) : De ce replat, remontez la large crête pour arriver au sommet du Pic des Lanes, voisin du Tuc de la Coume, culminant à 1721 m.

2h45 (1721m) : Du Pic des Lanes, il ne reste qu’à suivre la crête sommitale pour arriver au sommet du Tuc de la Coume. Lorsqu’il y a beaucoup de neige, faites attention à ne pas marcher trop à l’est. Les corniches qui s’y forment peuvent être impressionnantes.

3h00 (1745m) : Le Tuc de la Coume offre une vue à 360° sur de nombreux sommets arigeois dont le Mont Béas, le Pic des Trois Seigneurs et l’emblématique Mont Valier, ainsi que sur la vallée et le village d’Ercé.

Le retour se fait par le même itinéraire.

randonnée montcalm vue depuis le refuge du pinet

Vue sur le village d’Ercé depuis le sommet du Tuc de la Coume.

Accès voiture :

Depuis Saint-Girons, prenez la D618 vers Massat sur 12 km puis la D3 en direction de Ercé. Arrivé dans ce village, suivez une petite route à gauche indiquée par le panneau « Hameau de Cominac » sur moins d’un kilomètre puis empruntez la route / piste en direction de « La Navée » sur 2 km jusqu’au hameau du même nom.

La Navée

Départ de la randonnée.

Quelques photos :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *